Loading
  • INFORMATIQUE
  • LES GRATUICIELS
Ça ne vous coûtera pas un sou

Des logiciels gratuits

Les logiciels proposés ont déjà été utilisés personnellement sans problème. Tous sont gratuits ou, du moins, disponibles en version gratuite fonctionnelle. À noter que le terme « gratuiciel » est ici utilisé au sens large (voir plus bas pour les distinctions entre gratuiciel, partagiciel, logiciel open source et logiciel libre).

Téléchargement

À quelques exceptions près, les liens vers les logiciels ne permettent pas le téléchargement direct; ils renvoient plutôt au site de l'éditeur du logiciel afin de pouvoir obtenir davantage d'informations et se procurer la plus récente version.

Il est plus sage de télécharger
directement sur le site de l'éditeur.

Il vaut en effet toujours mieux télécharger directement sur le site de l'éditeur ou, à tout le moins, sur un site reconnu comme étant un site de confiance. En plus de s'assurer d'obtenir la version la plus récente du logiciel en question, on évitera ainsi, par exemple, de payer pour un logiciel disponible gratuitement ou de se retrouver avec un programme vérolé.

Si un lien n'est plus valide, veuillez s'il vous plaît m'en faire part afin que je puisse corriger le problème.

Sites pour télécharger ou rechercher des logiciels particuliers

traduction
ToutFr.com Colok Traductions Philou Traductions

Des traductions en français sont parfois disponibles pour des logiciels non offerts dans cette langue.

traduction
ToutFr.com
Colok Traductions
Philou Traductions

Des traductions en français sont parfois disponibles pour des logiciels non offerts dans cette langue.

Conseils généraux

Restauration

Penser à créer un point de restauration avant d'installer un nouveau logiciel; en cas de problèmes ou de conflits, il sera toujours possible de revenir à la configuration antérieure.

Installation d'un logiciel

Prêter attention aux différentes fenêtres qui s'affichent lors de l'installation d'un logiciel et refuser l'installation des barres d'outils tierces, inutiles et parfois malveillantes.

Exécutables

Conserver les fichiers exécutables (*.exe) des programmes indispensables, idéalement sur un support externe (disque dur, CD, clé USB); dans l'éventualité où un logiciel ne serait plus disponible sur le web, il pourra ainsi être récupéré et possiblement réinstallé, si nécessaire.

 
Gratuiciel, partagiciel, open source, logiciel libre : les principales différences

Gratuiciel

Un gratuiciel ou logiciel gratuit (en anglais : freeware, contraction de free software) est un logiciel propriétaire sur lequel le programmeur conserve ses droits d'auteur, mais ne réclame pas leur paiement. Il peut donc être distribué gratuitement sans toutefois conférer à l'utilisateur certaines libertés d'usage associées au logiciel libre; le gratuiciel est notamment diffusé sans les sources du programme et sa licence de distribution peut être restrictive (diffusion limitée à certains sites web, par exemple).

Partagiciel

Le partagiciel (en anglais : shareware, de to share et software) est un logiciel propriétaire offert à l'essai, gratuitement et librement, généralement pour une période limitée, un nombre d'utilisations déterminé ou avec des fonctionnalités restreintes. L'auteur demande ensuite une contribution (souvent modique) afin de pouvoir continuer à utiliser le logiciel ou pour avoir accès à la version complète.

Logiciel open source

Un logiciel open source ou à code source libre est un logiciel dont la licence respecte des critères établis par l'Open Source Initiative en ce qui concerne la possibilité de libre redistribution, d'accès au code source et aux travaux dérivés. Comme le logiciel est livré avec son code source, il est possible de l'étudier et, si sa licence l'autorise, de le modifier pour l'adapter à son usage personnel. Même si c'est généralement le cas, un logiciel open source n'est pas forcément libre.

Logiciel libre

Le logiciel libre (en anglais : free software, où free signifie « libre », « sans contrainte » et non « gratuit ») offre des libertés que la gratuité ignore : il est livré avec son code source afin de pouvoir être utilisé, copié, modifié, perfectionné et redistribué, dans un contexte de développement coopératif et communautaire. Un logiciel libre n'est pas nécessairement gratuit et les droits de la chaîne des auteurs sont protégés. Bien que l'analogie soit souvent faite entre logiciel libre et logiciel open source, le logiciel libre implique beaucoup plus que la simple possibilité d'avoir accès au code source.

À la télé ils disent tous les jours : « Y a trois millions de personnes qui veulent du travail. » C'est pas vrai : de l'argent leur suffirait.

Coluche

Monitoring internetVista®

Copyright © 2003-2015 maboite.qc.ca

Tous droits réservés